Communiqué: 2nd tour des élections départementales

Le MoDem du Doubs est fier de partager cette victoire avec les candidats de l’Union de la Droite et du Centre.

Elle s’inscrit dans une trajectoire de reconquête des responsabilités et dans notre volonté de renouveler et moderniser le logiciel politique de notre département, de notre région et de notre pays.

Ce second tour donne à notre mouvement pour la première fois une élue au conseil départemental du Doubs. Le binôme MoDem-Ump Odile Faivre Petitjean / Alain Loriguet a su convaincre, par une campagne de terrain et par une démarche nouvelle, les électeurs du canton de Besançon-4.

L’élection d’Odile Faivre-Petitjean s’inscrit dans une dynamique régionale avec la confiance réaffirmée par les électeurs de Belfort à notre chef de file et sa colistière Julie Debreza ainsi qu’à Eric Koeberlé sur le canton de Bavillers.

Lors de ce scrutin départemental, le niveau d’abstention est resté élevé. Cela signifie que l’adhésion des habitants du Doubs à notre projet est encore à construire. Le Conseil Départemental devra donc rapidement prouver sa capacité à mettre en actions le programme élaboré collectivement par l’Union de la Droite et du Centre.

Cette victoire ne doit pas non plus masquer les scores réalisés par l’extrême droite. Le MoDem revendique sa place dans la lutte contre la démagogie et le mensonge d’où qu’ils viennent. Les enjeux du futur Conseil Départemental et des prochaines élections régionales seront également de reconquérir le citoyen par des propositions efficaces, concrètes et réalistes.

Laurent CROIZIER
Président du MoDem du Doubs

Olivier LESUEUR
Délégué départemental MoDem du Doubs

2 Comments

  1. bonjour,

    je me réjouis de la victoire de l’Union qui a permis l’élection de notre candidate au conseil départemental. Elle sera la représentante dans le Doubs de tous les démocrates que je convie à adhérer au modem25 pour faire entendre un nouveau discours politique juste et raisonnable.

  2. Le scrutin régional important de cette fin d’année constituera un nouveau défi avec de nouveaux enjeux, de nouveaux candidats et un nouveau projet à écrire afin de rassembler une nouvelle majorité locale autour d’un projet neuf pour la nouvelle région
    Bourgogne Franche-Comté.