Haut-Doubs: Sécurité routière, agriculteurs… un brin de colère à l’entrée de l’été

hautdoubs

Doit-on comme certains lancer des actions d’envergure avec un bonnet jaune sur la tête pour que nous, habitants du Haut-Doubs, soyons entendus ?

La réaction de la préfecture suite aux manifestations à Etalans pour la sécurisation du carrefour a été rapide, mais pour des mesures partielles et sans aménagement de ce point noir de la RN 57. Doit-on considérer ce plan de feux intelligents sur la RN 57 comme une avancée ou comme un sparadrap sur une jambe de bois ?

Le Haut-Doubs ne semble pas représenter une priorité pour les autorités nationales, pourtant cette zone frontalière connait un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale et un revenu médian plus élevé. C’est donc un bon contributeur au budget national. Et depuis trente ans, on se moque de nous !

Un autre sujet actuel, les jeunes et moins jeunes agriculteurs du Doubs sont en colère et pour des motifs légitimes: ils veulent VIVRE !

Loin de partager leur méthode de contestation, l’ensemble du Mouvement Démocrate du Doubs est solidaire de leur combat. Cela suffit, le raz-le-bol est là !

Les habitants du Haut­-Doubs sont patients et travailleurs. Il règne ici un climat propre à l’épanouissement de chacun, c’est un bastion du vivre ensemble dans le respect.

Nos élus locaux travaillent sur ces sujets, mais une mobilisation des citoyens pour appuyer et accélérer leur action sera nécessaire à la rentrée.

ol

Olivier LESUEUR
Délégué Départemental MoDem du Doubs
Vice-Président Référent secteur Haut-Doubs

Contactez-moi