Edito: la nécessité d’un sursaut civique

edito

« Faire gagner la gauche », « faire gagner la droite », voilà l’essentiel des messages de cette rentrée politique…

Malgré les signaux d’alerte que sont l’abstention massive aux élections et la montée des extrêmes populistes, toutes les interventions politiques de cette rentrée parlent de camp avant de parler d’idées ou de projets. Ces discours me navrent car ils ruinent la parole politique !

Je reste convaincu que les Français ne veulent pas faire gagner un camp mais qu’ils attendent des responsables politiques qu’ils agissent sur les questions fondamentales de leur quotidien et qu’ils agissent avec efficacité et responsabilité !

Nous sommes tous pragmatiques. Qu’un projet soit porté par la gauche, la droite ou le centre, un bon projet est un projet qui réussit ! Aujourd’hui, nous ne pouvons malheureusement que constater l’échec du projet gouvernemental, son absence de réponses et de vision face la crise historique que nous traversons. François Hollande et ses soutiens ne paraissent même pas prendre la mesure de la situation.

Nous sommes convaincus que, plus que jamais, notre pays a besoin d’apaisement, de courage et de rassemblement ; mais d’ un rassemblement qui porte l’espérance d’une rupture.

Il y a quelques jours, François Bayrou déclarait:  » L’enjeu pour la France, ce n’est pas de changer de gouvernants, mais notre mode de gouvernement lui-même. Si on reste avec les mêmes postures, on aura les mêmes impuissances »

Localement, le MoDem pousse à ce rassemblement qui mettra fin aux hypocrisies, aux mensonges et aux faux-semblants. L’heure n’est plus à faire des promesses mais à tenir des engagements. C’est notre méthode, celle d’un engagement responsable : Ecouter, Fédérer, Proposer et Agir.

Parce que l’action politique mérite de la considération lorsqu’elle est sincère et désintéressée,
parce qu’il est insupportable que les partis extrémistes s’accaparent le désarroi d’un certain nombre de Français,
parce que nous croyons davantage aux propos fédérateurs qu’aux clivages systématiques,
parce qu’il reste tant à faire et que la France a plus besoin d’action que de grands discours,

Elus, citoyens, rassemblons-nous pour offrir une autre voie, non pas pour faire gagner un camp, mais pour faire gagner la France !

#BougeonsLaPolitique

[sc:lc ]