Communiqué de presse du 8/12/2015

Laurent CROIZIER, Président du MoDem du Doubs appelle au retrait de la liste Dufay

Les résultats des élections régionales traduisent la déroute de l’offre politique régionale et nationale ou plutôt la déroute des femmes et des hommes qui portent cette offre politique. Si nous avons partagé, tout au long de cette campagne, ce diagnostic, je ne partage absolument pas la solution retenue par plus de 30% des Bourguignons et des Francs-Comtois.

Choisir des candidats incapables d’aligner la moindre proposition, cumulant irréalité, irresponsabilité, opportunisme et haine de l’autre n’est en rien une solution pour la Bourgogne-Franche-Comté. Un remède guérit, celui-ci aggrave la maladie.

Devant le risque de voir la région Bourgogne-Franche-Comté remportée par le Front National, j’appelle Mme Dufay dont la liste est arrivée 3ème, à entendre les propos du premier ministre et à suivre l’exemple courageux des listes socialistes engagées dans le Nord-Pas-de-Calais et en Provence-Alpes-Côtes-d’Azur.

Les Bourguignons et les Francs-Comtois désirent des élus ancrés et dédiés à plein temps à leur mandant régional.

Aussi, j’appelle Monsieur Sauvadet à prendre l’engagement que l’ensemble des élus de sa liste resteront à leur poste tout au long du mandat et ne céderont ni à la tentation d’un poste dans un futur gouvernement ni à la tentation des législatives en 2017 et se retireront des exécutifs dans lesquels ils sont déjà engagés.

Faire de la politique, ce n’est pas être dans la conquête perpétuelle du pouvoir mais être en capacité de l’exercer concrètement.

Voilà des engagements responsables qui démontreraient une hauteur et une prise de conscience de la déception des Français devant les discours et le fonctionnement politique.

Laurent CROIZIER
Président du MoDem du Doubs
Conseiller municipal de Besançon
Contactez-moi  Facebook  Twitter  Mon journal