3 questions à Jean-Luc CHEYSSIAL, délégué départemental du MoDem du Doubs

 

Jean-Luc CHEYSSIAL
Délégué départemental du MoDem du Doubs
Contactez-moi

Jean-Luc, quel est votre parcours ?
J’ai 44 ans et je suis en couple avec deux enfants. Directeur de communautés de communes pendant 15 ans notamment dans le Doubs et la Haute-Saône, je vis à Besançon depuis maintenant 10 ans. Aujourd’hui, je suis mandataire indépendant dans l’immobilier, un métier de contact et de service.

Quels sont les fondements de votre engagement politique ?
Je suis très attaché à une vision humaniste et ouverte de la politique et de la société, je me retrouve dans les idées du Modem portée par François Bayrou depuis 1999. Je conçois l’engagement politique comme un besoin d’échanger et de construire ensemble. En cela, je revendique les principes portés par la nouvelle majorité autour du Président de la République qui consiste à casser les clivages politiques pour travailler avec chaque citoyen de bonne volonté sans esprit partisan. Je conserve néanmoins un attachement viscéral à l’humanisme promu par le MoDem ainsi qu’à l’idéal européen et à la liberté d’entreprendre.

Fin 2017, vous avez été élu délégué départemental du MoDem du Doubs.  Quelle sera votre ligne ces 3 prochaines années ?
Le premier objectif est de réaliser à l’échelle locale ce que le MoDem souhaite réaliser à l’échelle nationale : être un membre actif de la majorité présidentielle par la proposition et le soutien de réformes essentielles à notre société. Aussi, notre équipe agira pour accompagner nos concitoyens dans le débat d’idées. Pour se faire, notre équipe a d’ores et déjà préparé un programme orienté vers les rencontres et les débats variés, ouverts et réguliers auxquels les sympathisants et adhérents sont conviés. Nous souhaitons y être les plus nombreux possibles.