Ce qu’il faut retenir de l’intervention du Président de la République

✅ Retraites
– Réindexation des retraites de moins de 2000 euros au 1er janvier prochain, sur l’inflation, et « plus aucune retraite ne sera sous-indéxée à partir de 2021 ».
– Réforme des retraites à l’été, avec la mise en place d’un système par points.

✅Fiscalité et pouvoir d’achat
– Baisse de l’impôt sur le revenu.
– Évaluation de la réforme de l’ISF.
– Rapport de la Cour des comptes sur l’évasion fiscale.
– Reconduction de la prime exceptionnelle défiscalisée.
– Les CAF auront des « prérogatives pour prélever les pensions alimentaires impayées ».
– Mise en place d’un « revenu universel d’activité ».

✅ Démocratie et institutions
– Baisse du nombre de parlementaires, entre 25 et 30%.
– Limitation du nombre de mandats dans le temps
– Une dose de proportionnelle à l’Assemblée nationale et au Sénat, de 20%, pour représenter davantage de sensibilités politiques.
– Consolider la place des élus locaux
– Abaissement à 1 million de signatures le seuil pour déclencher le référendum d’initiative partagée.
– Droit d’interpellation des élus pour les citoyens
– Tirage au sort de 150 citoyens pour participer au Conseil économique, social et environnemental (CESE).
– Fin des « grands corps » de l’Etat.

✅ Décentralisation et services publics
– Plus de fermetures, « ni d’hôpitaux ni d’écoles » d’ici 2022.
– Pas plus de 24 élèves par classe de la grande section au CE1.
– Un nouvel « acte de décentralisation » début 2020.
– Ouverture dans chaque canton de maisons « France Service », avec un accès aux services de l’Etat et des opérateurs publics.

✅Ecologie
– Mise en place d’un « conseil de défense écologique », avec 250 personnes tirées au sort.

✅Immigration
– Chaque année, le Parlement débattra de la politique migratoire.
– Emmanuel Macron souhaite « profondément refonder » la politique migratoire européenne, « quitte à avoir un Schengen avec moins d’États ».