Municipales2020 : le MoDem désigne ses chefs de file

Le bureau exécutif du Mouvement Démocrate a désigné une première liste de 200 chefs de file dans les communes de plus de 9 000 habitants, en vue des prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020.

Dans le département du Doubs, ont été désigné chefs de file : Laurent CROIZIER à Besançon et Philippe KLEIN à Pontarlier.

Laurent CROIZIER (professeur des Ecoles, 44 ans, actuellement conseiller municipal de Besançon, conseiller communautaire du Grand Besançon Métropole et président du MoDem du Doubs) :
« Depuis plus d’un an, nous travaillons sur la réalisation d’un diagnostic solide pour bâtir un projet à la fois ambitieux et réaliste.

Nos priorités, ce sont les entreprises, l’université et les associations qui, chaque jour, innovent, créent des emplois, du lien social et assurent l’avenir de Besançon ;
Ensuite, c’est de maintenir cette qualité de vie, de préserver nos paysages et notre patrimoine qui font notre fierté et notre attrait touristique.
Enfin, c’est de faciliter le quotidien des Bisontins, des plus jeunes jusqu’aux aînés.

Ce que nous voulons porter, c’est qu’il est tout à fait possible de parler en même temps d’économie et d’emploi, de lien et d’accompagnement social, de sécurité et de progrès écologique.

 L’ambition de ces prochains mois, c’est de mobiliser et de rassembler, autour de cet esprit d’ouverture. »

Philippe KLEIN (Retraité, ancien responsable des services généraux en charge de la maintenance, des économies d’énergie et du tri des déchets d’une entreprise privé, 63 ans):

« Si Pontarlier possède un contexte économique favorable, les entreprises ont du mal à recruter. La population pontissalienne est en baisse contrairement aux communes du Grand Pontarlier

L’enjeu des prochaines élections municipales sera d’apporter une nouvelle approche plus dynamique, plus moderne à Pontarlier, de la rendre plus conforme aux nouvelles habitudes de vie et de déplacement et à l’impératif écologique. C’est dans cet état d’esprit constructif et d’ouverture que nous travaillons actuellement. »

Pour Jean-Noel Barrot, Secrétaire général du Mouvement Démocrate, Député des Yvelines  à propos des 200 chefs de file MoDem: « Ces femmes et ces hommes de valeur rassembleront toutes celles et tous ceux qui souhaitent porter un projet au service de leur territoire, dans un esprit d’ouverture ».
Ils ont vocation, soit à être têtes de liste, soit à intégrer des listes de rassemblement. Ils proposeront, en lien avec les instances départementales du Mouvement Démocrate, des candidatures qui seront soumises à l’investiture dans un second temps.

« L’élection municipale est un scrutin fondamentalement local et doit le rester. Ce n’est pas une élection d’étiquette permettant de planter un drapeau partisan. L’objectif est de rassembler les énergies constructives dans l’intérêt de nos territoires », selon Sarah Elhairy, Députée de Loire-Atlantique, Porte-parole du Mouvement Démocrate.

Le Mouvement Démocrate s’inscrit donc dans une logique qui transcende largement les clivages politiques pour porter des projets avec toutes celles et tous ceux qui partagent les valeurs de probité, de responsabilité, de justice, d’humanisme, de respect de l’environnement et d’engagement citoyen.

Liste des 200 chefs de file