Maltraitance des enfants, violences conjugales : les élus ont leur rôle !

Elue conseillère départementale depuis mars 2015 dans le canton de Besançon 4 et nommée Vice-Présidente en charge de l’Enfance-Famille, je mesure à quel point, dans les nombreux problèmes de la société, la proximité des élus municipaux avec la population est essentielle.

Les maires et conseillers municipaux bénéficient de ce lien de confiance avec les habitants, et bien qu’il soit parfois difficile pour eux de signaler des faits de violence ou de maltraitance, même en cas de doute, il ne faut pourtant pas hésiter.

Le 119, numéro gratuit dédié à la prévention et à la protection des enfants en danger reçoit près de 1000 appels par jour. Disponible 24h/24 et 7 jours/7, il préserve l’anonymat et apporte une aide immédiate.

Chaque jour, 100 appels sont transférés à des écoutants spécialisés car les enfants concernés sont en danger.

Le 3919 est dédié aux violences envers les femmes. Les violences conjugales font malheureusement trop régulièrement la Une des journaux. Inacceptable qu’en France, une femme meurt sous les coups de son conjoint tous les 3 jours.

Aussi, il est du devoir de tout citoyen de lutter contre ces phénomènes de maltraitance, parfois banalisés dans notre société habituée à la violence par les images transmises dans les médias et autres moyens de communication.

Dans les mairies, sur les panneaux d’affichage publics, les numéros d’appels importants doivent figurer en bonne place.

ofp

Odile FAIVRE-PETITJEAN
Vice-Présidente du Conseil départemental du Doubs
Contactez-moi